top of page

Critique en français de "Descubrirme en Qatar" á la Revue L'Autre Amérique

Descubrirme en Qatar de Carla Pascual par Adriana Malvido

Juillet 2024, L'autre Amérique

Descubrirme en Qatar, Carla Pascual, NitroPress, Mexique, 2022 [Inédit en français]


Descubrirme en Qatar est le premier livre de l’écrivaine mexicaine Carla Pascual. À mi-chemin entre la chronique de voyage et l’autobiographie fictive, l’œuvre de Pascual vous saisit dès les premières lignes. C’est dans le vol qui l’emmène au Qatar que la première surprise attend la narratrice, la confrontant à quelque chose qui n’a rien à voir avec ce que les médias et les récits superficiels nous racontent sur les femmes musulmanes d’origine arabe. Brisant les préjugés dès les premières lignes, l’autrice nous fait découvrir un autre monde avec un regard plein de fraîcheur et de curiosité, tout en nous entraînant dans son propre cheminement intérieur.

En Occident, nous avons quelques fois tendance à penser avec arrogance que ceux qui n’appartiennent pas à notre culture sont les autres. Descubrirme en Qatar nous place, ainsi que le narrateur, dans la peau de ces autres, face à eux, nous transmettant l’ardeur de l’autrice à comprendre ce qui est différent.

Carla Pascual s’ouvre au dialogue avec la culture musulmane et se surprend à remettre en question ses propres croyances, ce qui l’amène à vivre des moments de vulnérabilité et de crise existentielle. Politologue diplômée de Sciences-Po Paris et de l’université Carnegie Mellon de Pittsburgh, son travail l’amène à s’imprégner des mentalités locales et à expérimenter de nouvelles formes vestimentaires. Elle s’échappe de l’espace sécurisé de l’université où elle travaille, pour vivre au Qatar et développer un projet culturel solide. Avec ténacité, elle surmonte les nombreux obstacles qui lui sont imposés pour découvrir un Qatar plus profond.

Avec une langue agile et ludique, qui n’exclut ni l’humour ni la légèreté, Carla plonge dans l’histoire du Qatar pour trouver la racine de tout ce qui nous préoccupe : les vêtements des femmes, la raison pour laquelle elles couvrent leur corps et leur visage, pourquoi elles ne peuvent pas être photographiées, les raisons de la polygamie ou des mariages arrangés, la ségrégation entre les sexes ou certains interdits que nous ne comprenons pas.

En chemin, elle se demande pourquoi ces femmes que l’on croyait opprimées se comportent mieux et avec plus d’assurance que certaines femmes occidentales. Pourquoi elle considèrent leurs vêtements comme un avantage qui les dispense d’avoir le corps que la société attend d’elles, car alors personne ne les jugera sur leur physique mais sur leur intelligence et leurs valeurs. Pourquoi l’autrice se sent elle-même si à l’aise et en sécurité dans un endroit où les caresses en public sont interdites ? Carla Pascual se pose ces questions et se tourne vers l’écriture pour que nous puissions suivre ses pas, en tenant compte de la réflexion de Terry Tempest Williams : (…) « le désert est un pèlerinage vers lui-même. Il n’y a pas d’endroit où se cacher et c’est pour cela que nous nous retrouvons ».

Dans le contexte actuel, un tel livre est comme une lanterne. Chaque page contribue à la déhiérarchisation du monde et des cultures, comme le proposait Kapuscinsky dans son essai « À la rencontre de l’autre ». Il n’y a pas de cultures supérieures ou inférieures, il n’y a que des cultures différentes.

Adriana Malvido

Traduction L’autre Amérique

Entradas Recientes

Ver todo

Comments


Ancla 1
bottom of page